Wild and Free Agency / ARTISTE / Guillaume CHEVALLARD
Img Atelier

Il est des photographes qui apprivoisent les zones d'ombre pour mieux mettre en lumière les objets et les formes de l'espace urbain. C'est le cas de Guillaume Chevallard, photographe et graphiste lyonnais, explorateur de lignes, n'ayant de cesse de défricher de nouveaux terrains de jeu sous leurs aspects les plus abstraits.

Déjouer les perspectives, arrondir les angles, suivre les lignes de fuite sans prendre la tangente, sa vision nous propulse dans un univers où l'esthétisme urbain se conjugue avec l'onirisme des temps modernes. Son terrain de prédilection ne s'arrête pas à ground zéro.

C'est dans les méandres d'une ville à géométrie variable, dans le mouvement d'un corps, ou simplement dans un instant du quotidien qu'il trouve son inspiration, révélant la lumière et les zones d'ombre d'une scène en clair-obscur, dont il saisit la fugacité et les errements versatiles, à la manière de David Lynch, Pierre Soulages ou Edward Hopper.

Il jongle entre le noir et blanc et la couleur, développant ainsi de nouvelles suggestions visuelles porteuses de sens et d'intensité. En quête permanente d'un esthétisme épuré comme un premier de cordée à la recherche d'une nouvelle voie, il explore de nouveaux concepts photographiques comme le montre sa dernière série intitulée « évaporation ».

Une façon originale de transcender l'image et où les personnages se fondent de façon harmonieuse dans le décor et ses couleurs. Son paradigme d'un monde en clair-obscur prend ainsi forme. Le travail du flou, pour sortir du cadre, faire respirer les angles, s'emparer de ce souffle de liberté, où la couleur est diluée, le sujet estompé, la lumière détrempée comme une aquarelle.

Mais toujours donner cette direction impétueuse à notre regard jusqu'au coeur de l'image, comme une cible inéluctable. Le cadrage est un travail d'orfèvre, précis, désencombré de tout élément qui détournerait l'oeil de l'essentiel et que le contraste vient appuyer. On est happés, aspirés par l'image, comme pris dans un maelström hypnotique.

Artist Profile