MAGNIN-A / ARTISTE / Ataa Oko ADO

Né à La,Ghana. Décédé en 2012 à Accra, Ghana.

Il gagne sa vie comme pêcheur, puis comme employé dans des plantations de cacao. Apprenti menuisier à partir de 1936, il réalise ses premiers cercueils figuratifs vers 1945 et ouvre son propre atelier dans sa ville natale. Ce type d'œuvres étant encore très rare dans les années 1950, il s'est rapidement fait connaître dans toute la région côtière du Ghana. Aujourd'hui, Ataa Oko est considéré comme un pionnier de l'art ghanéen du cercueil. L'âge venant, il ne fabrique plus que rarement des cercueils, sur commande occasionnelle. Ataa Oko a débuté son œuvre graphique à l’âge de 83 ans, après sa rencontre, en 2002, avec l’ethnologue Regula Tschumi. Celle-ci menait alors une recherche sur les sculptures funéraires et lui a demandé de dessiner, de mémoire, ses cercueils figuratifs personnalisés qu’il a construits dans son passé d’artisan menuisier : l’un en forme de poisson pour un pêcheur, un autre en forme de tomate pour un paysan… En 2006, à la demande de Regula Tschumi et avec l'aide de plusieurs charpentiers, il a réalisé son premier cercueil figuratif pour un musée d'art occidental. Au fil du temps, l’auteur s’affranchit de ses souvenirs pour laisser place à un foisonnement de nouveaux sujets vivement colorés : des animaux fantastiques, des personnages et des êtres imaginaires, parfois monstrueux. En constante relation avec l’au-delà, Ataa Oko est visité par des esprits qu’il représente sur le papier. Ses dessins sont par ailleurs nourris de vivifiantes divagations, mais aussi d’images du quotidien, propices à stimuler sa créativité.

Artist Profile