ARTIST / Alain GABRIEL
Img Atelier
Alain GABRIEL

Alain Gabriel obtient le diplôme d’architecte en 1971 aux Beaux Arts de Paris, après le Prix Maréchal d’Architecture en 1965. Il part au Brésil en 1973, où il se lance dans la peinture. Sa première exposition à Sao Paolo, fin 1974, est un grand succès.

De retour à Paris, il entame un grand voyage pictural cosmique récompensé, en 1975, par le Grand prix du Public au Concours National des Arts à Vincennes, puis la Médaille d’argent de la Ville de Paris, en 1976, la Médaille d’Or du salon Ile-de-France, en 1977, la Médaille de Bronze de l’Académie des Arts, Sciences et Lettres.

En 1977, il a l’idée de faire vivre ses tableaux par la musique en utilisant des petites lampes et de l’électronique. Il conçoit avec l’aide d’un ingénieur un système modulaire lui permettant de transformer ses tableaux en spectacles très captivants de ballets de lumière, qui lui font découvrir une relation particulière entre la peinture, la lumière, la musique et l’électronique.

Il s’aperçoit que cette relation poussée à son extrême devait aboutir au tableau le plus captivant qu’il réussit à mettre au point au bout d’une très longue et difficile recherche de 37 ans et 93 versions.

Le tableau vivant par la musique, Alain Gabriel conçoit un système Hi-Fi très réaliste dans une installation produisant l’acoustique la plus pure : l’EXTASIUM contenant le tableau vivant « La Porte de l’Extase ».

Les Kalioscopes sont des captations vidéos de l’EXTASIUM dont l’artiste extrait une multitude de tableaux virtuels NFT et d'impressions numériques sur chassis alu.

Alain Gabriel présente la collection des 40 ans qu'il a fallut attendre pour découvrir le fond du tableau "La route de l'infini"

Artist Profile